Archives par mot-clé : fenouil

Le fenouil, l’emblème de Bacchus !

Le nom générique de fenouil recouvre en réalité une grande variété de plantes herbacées, notamment de la famille des Apiaceae, et dont certaines sont consommables. Originaire du sud de l’Europe et de l’Asie mineure, le fenouil est connu depuis l’Antiquité, qui l’associe à la magie et à Bacchus, et sa culture est déjà recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne.

Le fenouil commun (Foeniculum vulgare, syn. Foeniculum officinale) est une variété utilisée pour l’alimentation, Ce fenouil peut 1,50 à 2,50 m de haut, il aime la chaleur et le soleil, et supporte très bien la sécheresse. Ses fleurs jaunes réunies en ombelles plates apparaissent généralement à la fin de l’été et délivrent un parfum très anisé.

A la fois ami et ennemi des insectes

Le fenouil se récolte d’août à novembre et, dans le folklore marseillais, sa cueillette, lorsqu’il commence à sécher, est une tradition fixée au 29 septembre, jour de la Saint-Michel. On dit qu’ainsi il se conservera toute l’année, gardant tout son parfum et sans attirer les bêtes et parasites, ce que le fenouil, plante « hôte » fait aisément.

Une autre croyance dit qu’il ne faut pas planter le fenouil près de l’aneth, afin d’éviter une hybridation. Mais, en réalité, même si tous deux se ressemblent, ils sont bien distincts. Par contre, il est vrai que le fenouil n’est pas l’ami des tomates, de la coriandre ou des fèves, dont il peut perturber la pousse. Associé à la menthe ou la sauge, il protègerait les choux des chenilles et papillons.

Un allié des cuisiniers…

En cuisine, le fenouil s’utilise comme un légume, et toutes ses parties (racines, feuilles, graines) peuvent être exploitées, crues ou cuites. Avec son goût qui rappelle celui de l’anis (mais moins sucré), le fenouil est fréquemment associé aux poissons, et peut aussi relever salades, légumes et soupes. Les graines de fenouil font d’ailleurs office d’épice ou d’aromate. Le fenouil entre même dans la composition d’apéritifs (pastis, absinthe) et de liqueurs.

… et un atout santé !

En des temps reculés, le fenouil était considéré comme une plante magique, et aussi comme un aphrodisiaque. Dans la Grèce antique, le fenouil sauvage était associé à la claire vision et, pour les Romains, c’était la plante sacrée de Bacchus. Un grand pied de fenouil devenait symbole phallique et emblème du dieu pendant les Bacchanales.

En aromathérapie, le fenouil est également très réputé et constitue l’une des quatre semences chaudes des Anciens, grâce son importante action carminative et eupeptique. On l’utilise notamment pour lutter contre l’aérophagie, les ballonnements, les nausées et maux d’estomac, ou pour faciliter la digestion. Idéal pour terminer un repas un peu riche de façon relaxante !

LaGrandeOurse-TF254 RestonsFluide-TF19111

L’huile de fenouil est réputée galactogogue et, pour les femmes qui allaitent, l’infusion de fenouil est dite efficace en cas de maux de ventre des nouveaux-nés. En outre, le fenouil est connu pour être riche en antioxydants et avoir des propriétés diurétiques, anti-inflammatoires, anti-spasmodiques, antiseptiques. Il serait aussi efficace pour lutter contre l’hypertension ou l’asthme. Les fruits du fenouil, amers, servent comme expectorants, en tisane ou dans des sirops antitussifs. Enfin, le fenouil est un légume riche en vitamines C, E, et B9.

Bébé heureux avec notre tisane biologique la Bio lactée !

LaBioLactee-TFI803929

Néanmoins, malgré ce large éventail de vertus, il faut savoir que le fenouil, s’il est consommé à hautes doses, peut provoquer des convulsions, et de l’abattement. Et aussi qu’il est déconseillé aux personnes allergiques au pollen de bouleau.

Avertissement : ces articles sont publiés à titre uniquement informatif et ne peuvent servir de base à une auto-médication. Consultez un professionnel de la santé avant toute utilisation à usage médical d’une des plantes présentées sur ce site.