Archives par mot-clé : théière en terre

Comment bien utiliser sa théière de Yixing ?

Les ZISHAHU 紫砂壶, les théières Yixing à mémoire

IMG_7343 copie

 Théières en Terre de Yixing

A chaque théière sa variété de thé

La grande porosité qui donne à l’argile de Yixing (le fameux Sable pourpre ou Zisha 紫砂) sa «respiration» et lui permet, au fil des utilisations, de sublimer les fragrances d’un thé, a son revers de médaille : la mémoire. En effet, les arômes du thé qui se fixent graduellement dans la matière risquent, si vous changez de thé, d’interférer avec le goût de la nouvelle liqueur. Vous ne pouvez donc pas utiliser la même théière pour préparer des thés différents. Impossible par exemple, d’infuser dans la même théière un wulong Tieguanyin de style vert et un wulong plus fruité, ou même un bouquet du Phoenix. Quant à enchaîner différentes couleurs de thé dans le même pot, n’y pensez même pas ! Si vous avez déjà commis de telles erreurs, il vous faudra « effacer » la mémoire de votre Terre de Yixing.

Comment « culotter » votre Terre violette

Pour tirer le meilleur de votre théière de Yixing, vous devez la culotter avant la première utilisation. Voici comment procéder :

Commencez d’abord par la brosser légèrement sous l’eau claire pour la débarrasser des résidus et de la poussière d’argile. Plongez-la ensuite jusqu’à immersion complète dans une bassine d’eau propre et laissez-la tremper toute une nuit. N’utilisez Aucun détergent de quelle que nature que ce soit. Le lendemain, rincez soigneusement votre théière puis placez-la dans une casserole. Couvrez d’eau et portez à ébullition. Lorsque l’eau commence à bouillir baissez le feu et laissez « cuire » à gros bouillon pendant 5 minutes. Puis rincez à l’eau fraîche. Placez à nouveau votre théière au fond de la casserole, couvrez d’eau, amenez à ébullition. Dès les premiers bouillons, éteignez le feu et ajoutez à l’eau chaude une grosse poignée du thé auquel vous allez consacrer votre théière. Couvrez et laissez reposer toute la nuit thé et théière. Au matin, sortez votre théière de l’infusion, rincez-là soigneusement et laissez-la sécher à l’air libre, sans le couvercle.  Voilà, vous êtes prêt pour vos premières infusions.

Pour « effacer » la mémoire de votre théière, si par erreur vous n’y avez pas infusé le bon thé, il vous faudra refaire toute la procédure décrite ci-dessus.

Entretien quotidien

L’entretien de votre théière en Terre violette est simple. Il suffit de bien retirer toutes les feuilles après chaque utilisation, de passer le pot sous l’eau chaude, de bien l’égoutter puis de le laisser  sécher à l’air, sans le couvercle. Encore une fois, en raison de ses minuscules mais très nombreuses pores, n’utilisez jamais de détergent ou de savon ou d’autres substances autres que l’eau pour le nettoyer. Et pour la même raison, ne le laissez pas dans un environnement aux odeurs fortes, telles que les fumées de cuisine, la fumée de cigarette, le parfum, etc. L’argile pourrait s’imprégner de ces odeurs et modifier désagréablement le goût de vos thés.

IMG_7344

Petits bols en Terre violette de Yixing pour le Gongfucha

Vous pouvez utiliser votre théière Zisha comme n’importe quelle autre théière, ou bien selon la méthode Gongfu. Cette manière de préparer le thé, typiquement chinoise, consiste à infuser de toutes petites quantités à la fois, en liqueur concentrée que l’on savoure dans de minuscules bols, à peine plus grands qu’une coquille de noix.

Texte de Katrin Rougeventre, pour UNAMI Maison de Thé, auteure de l’Empire du Thé, Éditions Michel de Maul